LES EVENEMENTS DE L'ATELIER

Atelier%20du%2012%20oeuvre%20d'art_edite

Rencontres, ateliers, lectures, petites formes spectaculaires de 16.51 Ouest ou de compagnies amies... Ça se passe à l'Atelier du 12 (12 rue Vitruve, Paris 20e) et nous sommes heureux de vous en faire part !

NB. En raison de la crise sanitaire, les activités accueillant du public à L'Atelier du 12 sont suspendues. Seuls les répétitions et certains ateliers en jauge réduite y sont maintenus.

L'Odyssée Kamishibaï (La Barque Ailée)

Spectacle tout public suivi d'un atelier 

La comédienne Marjolaine Larranaga y Ausin (Compagnie La Barque Ailée) emmène enfants et adultes dans l'univers du  Kamishibaï, théâtre de papier japonais. Après un spectacle d'une heure, elle propose aux enfants qui le souhaitent de rester pour créer, illustrer et raconter leur propre histoire de Kamishibaï...

Tarifs:

- spectacle : entrée libre, participation pour ceux qui le souhaitent.

- atelier : 10 euros par enfant (l'argent ne doit pas être un frein, si ce tarif n'est pas possible pour vous, signalez-le nous!)

Pour en savoir plus sur le spectacle, cliquer ici.

Pour en savoir plus sur l'atelier, cliquer ici.

Réservations: contact@1651ouest.fr

Spectacle reporté en raison de la crise sanitaire

L'Odyssée Kamishibai, de Marjolaine Larranaga y Ausin

L'Appel aux larmes

La plasticienne Anaïs Tondeur et la chercheure Marine Legrand ont amorcé en 2018 un cycle de réflexion collective et poétique, L'Appel aux larmes. Depuis le 7 mars 2020, le projet a posé ses valises à l'Atelier du 12. Si vous êtes intéressé.e et souhaitez participer à un des temps de rencontre, vous pouvez nous écrire, nous transmettrons (contact@1651ouest.fr).

 

Invitation à la rencontre du 7 mars 2020 :

"C'est avec grand plaisir que nous vous convions à la deuxième rencontre de « L’appel aux larmes », un temps pour réagir face au désastre écologique et humain. De réagir, avec quelque chose qui nous fasse du bien. Nous vous invitons donc à un atelier protéiforme d’expériences sensibles et fantasques, d’expérimentations plastiques et littéraires. 

Durant cet atelier nous modèlerons des cueilles-larmes avec de la porcelaine et par une série de jeux d'écritures et de mots, nous réfléchirons à ce qui nous apporte de la joie.

Notre objectif est le suivant : rassembler nos désespoirs devant les désastres contemporains pour les transformer en énergie et en actes. Les causes de détresse sont nombreuses. Humaines et environnementales, multiples, elles menacent de nous faire sombrer dans l’impuissance. Pour retrouver le goût d’agir, admettons d’abord la tristesse, le désarroi, le désespoir même, qui nous atteint parfois. Nous sommes en deuil car la terre meurt sous nos yeux, un peu plus chaque jour. 

L’Appel aux larmes est le troisième volet d’un triptyque rituel, qui forme une série d’offrande aux milieux de vie à partir du versant féminin des corps humains, longtemps assimilé à la nature comme objet d’exploitation. Ce projet se déploie à travers une écologie à la fois environnementale, sociale et mentale.

Anaïs Tondeur et Marine Legrand" 

Anaïs Tondeur et Marine Legrand

L'Atelier du 12, c'est quoi ?

Depuis septembre 2019, la compagnie 16.51 Ouest est installée à l’Atelier du 12 dans l'Est parisien. L'Atelier du 12, c'est une petite boutique à deux pas de la Place de la Réunion, un espace de poche où faire du théâtre, des ateliers, des réunions - un espace vide mais modulable, des murs blancs, quelques tables et des rideaux de théâtre.

Pour 16.51 Ouest, c'est un lieu de répétition, mais c'est aussi et surtout une manière de s’inscrire dans un quartier, de faire des choses avec celles et ceux qui y habitent. Bien sûr, nous ne travaillons pas seulement à cet endroit, nos spectacles et nos ateliers naviguent ici et ailleurs, mais nous voulons saisir la chance que représente un tel lieu : celle de pouvoir construire dans la durée avec les habitant.e.s d’un quartier, de rester ouverts à l’imprévu, aux rencontres inattendues, aux partenariats se créant avec les acteurs locaux - la chance de ne pas faire du théâtre enfermés dans une bulle.

L'Atelier du 12, 12 rue Vitruve, compagnie 16.51 Ouest
L'Atelier du 12, 12 rue Vitruve, compagnie 16.51 Ouest

Et avant ?

L’Atelier du 12, c’est une ancienne boutique, entre un restaurant et un fleuriste. On nous a raconté que c’était un loueur de voitures, avant. Encore avant, une boutique de cartes postales. Les murs ont révélé au moment des travaux, sous des couches de peinture et de placoplâtre, les traces d’un salon de coiffure – sans doute il y a longtemps, au moment de la construction de l’immeuble.

L’histoire est encore trouée et parcellaire… Si vous en détenez des fragments, n’hésitez pas à nous écrire ou à venir nous voir: nous avons très envie de travailler sur la mémoire de ce lieu et, plus largement, celle du quartier et de celles et ceux qui y vivent.

L'Atelier du 12, un ancien salon de coiffure, 12 rue Vitruve, compagnie 16.51 Ouest
L'Atelier du 12 en travaux, 12 rue Vitruve, compagnie 16.51 Ouest
L'Atelier du 12, un ancien salon de coiffure, 12 rue Vitruve, compagnie 16.51 Ouest